Quelle différence entre location et accession ?

Q

Acheter ou louer ? Quelquefois, malheureusement, la question ne se pose pas quand on n’a pas les moyens de passer en banque. Mais quand c’est le cas, il faut néanmoins peser le pour et le contre, en fonction de sa situation.

Avantages et inconvénients de la location

Etre locataire suppose d’être un peu plus libre qu’un propriétaire ; car quand le bien ne convient plus, il suffit de donner son préavis et de trouver une maison ou un appartement qui corresponde aux nouveaux besoins.

Même si certains travaux d’usure relèvent du locataire, ce n’est pas le cas de ceux qui sont les plus onéreux. Quand une chaudière tombe en panne, par exemple, c’est le propriétaire qui paie.

L’encadrement des loyers fait que souvent, on paie le prix le plus juste pour un bien en location. Premier point négatif à souligner ; il faut pourtant s’attendre à une hausse tous les ans et surtout, il faut montrer patte blanche lors de la recherche. Mieux vaut avoir une personne qui se porte ou avoir un très bon niveau de ressources.

Beaucoup de français considèrent que les loyers sont des fonds perdus, puisqu’à la fin, ils ne sont jamais propriétaires de leur logement. Pourtant, la responsabilité de l’accession ne plait pas à tout le monde.

Ce sont les propriétaires qui ont le dernier mot en ce qui concerne la décoration. Un locataire peut se voir refuser l’envie de changer la couleur d’un mur.

En fonction des régions, l’offre est plus restreinte que la demande ; ce qui fait que le locataire qui cherchait la liberté se retrouve au contraire, contraint de prendre le premier bien venu ; ce qui ne correspondra peut-être pas à ses exigences.

Pas d’avenir dans le logement, à moins de pouvoir l’acheter par la suite. Le propriétaire, à la fin du bail peut décider de le reprendre ; ce qui implique un déménagement.

Devenir propriétaire : les points forts et faibles

Première chose évidente : dès que le crédit immobilier est remboursé, on est propriétaire de son bien. C’est un logement qui vous appartient, dont vous pouvez profiter toute votre vie et transmettre à vos enfants. Même si le niveau de ressources baisse à la retraite, vous n’aurez pas à vous acquitter de loyers, votre bien sera normalement remboursé.

Pas de permission à demander pour abattre une cloison, repeindre un mur dans une teinte audacieuse ou même seulement percer le mur pour accrocher un tableau ; ce qui ne serait pas forcément le cas dans une location. Certains propriétaires sont un peu tatillons, surtout quand des travaux ont été effectués.

Pourtant, il n’y a pas que des points positifs. Il faut s’acquitter de certains frais obligatoires comme la taxe foncière. Pour que le bien conserve sa valeur ou en prenne davantage, un propriétaire sera tenu de faire des travaux régulièrement d’entretien ou d’amélioration.

Enfin, pour que tout cela aboutisse, il faut arriver, en amont, à obtenir un crédit immobilier, ce qui suppose des ressources stables et un taux d’endettement qui permette d’ajouter une mensualité aux charges préexistantes.

Simulez votre prêt immobilier
Profitez des meilleurs taux sans engagement, résultat immédiat